Message d'erreur

Notice : Only variables should be passed by reference dans fancy_login_page_alter() (ligne 109 dans /var/aegir/platforms/bricelo_7.60.2/sites/www.snla-fo.com/modules/contrib/fancy_login/fancy_login.module).

La FASAP-FO appelle tous les salariés du spectacle, de l'audiovisuel, de la prestation technique et du cinéma à se mobiliser

La FASAP-FO appelle tous les salariés du spectacle, de l'audiovisuel, de la prestation technique et du cinéma à se mobiliser le

 
jeudi 15 octobre 2015
RDV 10h sur le parvis de la Cité des Sciences, métro Porte de la Villette


Ø pour la défense du statut de salarié des artistes, contre l’article 11 de la loi LCAP

Ø pour le maintien de toutes les fonctions éligibles au CDDU et aux annexes 8 & 10

Ø pour la requalification en CDI pour tous les salariés dont tous les postes sont pérennes et qui le souhaitent

Ø pour le rétablissement de toutes les subventions à la création, à la diffusion aux missions des théâtres publics

Ø pour le rétablissement de tous les moyens financiers dont l’audiovisuel public a besoin pour ses missions

Ø pour un crédit d’impôt à 50% immédiat pour les tournages français réalisés en France

 

Tout au long de la concertation sur l’intermittence de l’année dernière, la FASAP-FO n’a eu de cesse de revendiquer les requalifications en CDI pour tous les salariés du spectacle, de l’audiovisuel et de la prestation technique qui le souhaitent, avec reconnaissance de l’ancienneté et prise en compte du poste occupé le plus qualifié. A ce jour, aucun plan de requalification n’a été mis en place. Pire, dans l’audiovisuel public, direction et gouvernement refusent toujours la demande de requalification de plus de 300 salariés-intermittents. Pire, Monsieur Valls exige des « partenaires sociaux » qu’ils renégocient la liste des fonctions éligibles au CDDU et aux annexes 8 & 10. Ce que notre fédération a refusé.

Tout au long de la concertation de l’année dernière, la FASAP-FO n’a eu de cesse de dénoncer la raréfaction des contrats pour les artistes, voire le travail gratuit.
A ce jour, aucune mesure n’a été prise pour faire notamment appliquer l’accord sur le volume d’emploi des artistes interprètes dans les CDN.

L’Assemblée Nationale vient de voter en première lecture dans la loi sur la Liberté de création, l’Architecture et le Patrimoine, un amendement qui légalise le travail gratuit des artistes, sous prétexte d’une « meilleure visibilité des pratiques amateurs ». Cet amendement remet gravement en cause le statut de salarié des artistes en France.

Plutôt que de « favoriser la visibilité des pratiques amateurs », le gouvernement ferait mieux d’engager de vastes moyens pour soutenir la diffusion des oeuvres, réduites à 5 représentations en moyenne, 3 pour les spectacles chorégraphiques.
Ce ne sont pas les « pactes culturels » qui pourront régler le problème, puisqu’ils portent principalement sur l’accompagnement des réformes des rythmes scolaires et du collège, rejetées par les enseignants.

Le non rétablissement de tous les budgets dont la télévision publique a besoin, le surcoût des travaux pharaoniques à Radio France, remettent en cause les capacités de production et de commande. Les fictions radiophoniques et télévisuelles, les coproductions au cinéma sont touchées de plein fouet.
Depuis deux ans, l’emploi au cinéma s’est effondré. A ce jour, malgré la baisse de 30% des salaires des ouvriers et des techniciens (annexe 3 – non signée par la FASAP-FO), la plupart des tournages sont délocalisés ; les décors et costumes sont fabriqués à l’étranger.

Le gouvernement refuse d’aligner le taux du crédit d’impôt des films français réalisés en France sur le taux de crédit qu’ils obtiennent dans d’autres pays de l’U.E., alignement pourtant indispensable à la relocalisation des tournages.
La FASAP-FO participera à la Conférence pour l’emploi, initiée par le Premier Ministre, à la suite de la concertation de l’année dernière. Elle a souhaité cette conférence et en attend de véritables mesures en faveur de l’emploi, en faveur de la production et de la diffusion. Elle appelle tous les professionnels du spectacle, de l’audiovisuel, de la prestation technique et du cinéma à :

Ø se réunir en Assemblée Générale d’ici le 15 octobre pour décider de leurs actions, retards de lever de rideaux, grève, rassemblements…

Ø se rassembler à la Cité des Sciences à Paris, là où se déroulera la conférence pour l’emploi:

RDV 10h sur le parvis de la Cité des Sciences, métro Porte de la
Villette

Paris, le 12 octobre 2015

X
Saisissez votre nom d'utilisateur pour Le S.N.L.A.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
En cours de chargement