Error message

Notice: Only variables should be passed by reference in fancy_login_page_alter() (line 109 of /var/aegir/platforms/bricelo_7.67/sites/www.snla-fo.com/modules/contrib/fancy_login/fancy_login.module).

Appel SNLA FO rassemblements 3 avril et manifestations 6 avril

Le 3 avril prochain, des rassemblements sont organisés dont à Paris au ministère du travail, le Syndicat National Libre des Artistes Force Ouvrière appelle les artistes à y participer, avec leurs collègues techniciens et administratifs

Le SNLA-FO souscrit pleinement et se félicite de la déclaration du 26 mars dernier du Conseil confédéral National Force Ouvrière. Cette déclaration se prononce pour le retrait du projet de loi qui remet en cause le statut général des fonctionnaires et par la même toute la fonction publique. Comme citoyens, parents, contribuables… les artistes sont concernés, comme l’ensemble des salariés, de la population, par le service public. Le service public, c’est l’égalité, c’est le pilier de la République. Et si demain entreprises et contrats privés remplaçaient service public et statut, qu’adviendrait-il des théâtres publics et de toute la politique publique de soutien à la création ?

Le SNLA-FO souscrit pleinement et se félicite de la résolution du 27 mars dernier du Conseil confédéral National Force Ouvrière qui exige du 1er ministre qu’il mette fin à la concertation sur son projet de retraites par point, c’est-à-dire de la disparition du Code des pensions civiles et militaires, de la retraite versée par la sécurité sociale et les complémentaires basée sur le salaire différé (cotisations). A défaut, le Conseil Confédéral National a décidé que Force Ouvrière quitterait la concertation, car le gouvernement en tire sa force, alors que sa politique sociale est contestée sans relâche depuis 4 mois par les Gilets Jaunes, et par de nombreux salariés dans différents secteurs, avec leurs syndicats. La résolution réaffirme l’attachement de Force Ouvrière à l’assurance chômage à la création de laquelle elle a contribuée en 1958, basée sur le salaire différé (cotisations) et gérée paritairement. Elle exige du Président de la République l'abandon de mesures d’une violence sans précédent contre les demandeurs d’emploi. Ce sont ces mesures que l'on voulait imposer aux organisations syndicales lors de la renégociation anticipée de la convention générale. Ce sont ces mesures que le gouvernement entend désormais imposer au travers, à nouveau, d’une concertation… Comme pour le plan de retraites par point, les confédérations n’ont rien à gagner et les salariés tout à perdre en y participant !

Est-ce en raison de cette concertation sur l’assurance chômage, sous le glaive de l’Elysée, à laquelle tous participent pour l’instant, que l’accord unanime, réalisé il y a deux mois déjà relatif aux annexes 8 & 10 n’est toujours pas agréé ? Il en va pourtant de nos vies et de l’avenir de nos métiers !

Pour toutes ces raisons, et pour exiger également de la ministre du travail la garantie que les artistes et les techniciens du spectacle pourront continuer à bénéficier du droit collectif à la formation professionnelle, et à celui à la reconversion, librement choisis, le SNLA-FO appelle les artistes à participer aux rassemblements organisés le 3 avril prochain dans toute la France, à Paris au ministère du travail, ainsi qu’aux prochaines manifestations des Gilets Jaunes, pour la satisfaction des revendications et l’arrêt de la répression, samedi 6 avril prochain.

Le bureau national, le 1er avril 2019

X
Enter your Le S.N.L.A username.
Enter the password that accompanies your username.
Loading