Message d'erreur

Strict warning : Only variables should be passed by reference dans fancy_login_page_alter() (ligne 109 dans /var/aegir/platforms/bricelo_7.41.1/sites/www.snla-fo.com/modules/contrib/fancy_login/fancy_login.module).

NOUS NE CREUSERONS PAS NOTRE PROPRE TOMBE AU PRETEXTE D’UNE MEILLEURE « VISIBILITE » DES « PRATIQUES » DES AMATEURS

Après avoir légalisé le travail gratuit des artistes alors que le Code du travail nous protégeait en toutes circonstances avec la présomption de salariat,
Après avoir décrété qu’il y avait désormais des « artistes amateurs », alors que nous avons toujours considéré humblement que la qualité d’artiste se conférait par la succession de contrats de travail, en qualité d’artiste,
Après que le gouvernement ait, lors des précédentes réunions de « concertation » copié-collé de contre-propositions syndicales, qui elles aussi instauraient « l’artiste-amateur » et légalisaient le travail gratuit,
Après les avoir aggravées en permettant le travail gratuit jusqu’au cœur des institutions théâtrales publiques, au prétexte « d’accompagnement des pratiques amateur »,
le Ministère de la Culture et sa Direction générale de la création artistique (DGCA) organisent des concertations, cette fois pour les projets de décrets de l’article 32 de la Loi Liberté de Création Architecture et Patrimoine (LCAP).
Constatant que ces concertations ne servent qu’à réécrire des contre-réformes contre nos droits, le SNLA-FO refuse de participer à des réunions qui ne modifieront pas cette volonté de discréditer le travail des artistes.

Le SNLA-FO rappelle son attachement au statut de salarié en toutes circonstances des artistes, exige le maintien de l’encadrement des « pratiques amateurs » par l’interdiction de billetteries, la limitation à quelques représentations par spectacle/an. Les artistes professionnels encadrant les « pratiques amateurs » doivent être payés pour tout leur travail, sans exception. Tout spectacle donnant lieu à billetterie ou à convention de financement doit rémunérer la totalité des équipes, sans exception.

Le SNLA-FO appelle les artistes à continuer à se mobiliser, il y a urgence !

- Pour l’abrogation de l’article 32 de la LCAP
- Pour l’abrogation de la Loi travail

Paris, le 13 octobre 2016

X
Saisissez votre nom d'utilisateur pour Le S.N.L.A.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
En cours de chargement